Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 00:08

Je vous présente mon nouveau bébé

IMG_0260

elle mesure près de 20cm et pèse pas plus de 300g

et elle s'appelle

Aloe barbadensis

et son petit nom est Aloe vera !

Je l' ai adoptée chez Truffault pour 5 €

Qu'est-ce que l'Aloe vera?

Description Botanique

Il existe plus de 300 espèces d'Aloès mais, jusqu'à présent, seules quelques-unes sont renommées pour leurs venus médicinales. Parmi les plus utilisées de nos jours il faut citer l'Aloe arborescens (Miller) qui pousse essentiellement dans certaines régions subtropicales du sud de la Russie ; l'Aloe ferox (Miller), communément appelé Aloès du Cap, qui pousse à l'état sauvage en Afrique du Sud ; et surtout l'Aloe vera (Linné), ou Aloe barbadensis (Miller), ou encore Aloe vulgaris (Lamarck), soit trois appellations différentes pour cette même espèce en fonction des botanistes qui l'ont baptisée - ce qui n'est malheureusement pas rare en botanique et qui complique bien inutilement les choses -, espèce originaire d'Afrique du Nord, introduite et cultivée aux Antilles dés le l7ème siècle, qui a vu sa culture se répandre et s'intensifier considérablement au cours des vingt dernières années dans diverses régions du monde où le climat et le sol s'y prêtent.

L'Aloe vera appartient à la famille des liliacées, à laquelle appartient également l'ail, l'asperge, la jacinthe, le lys, la tulipe, etc., et pas du tout le lilas comme vous pourriez le supposer (encore une autre subtilité des nomenclatures botaniques!). L'un de ses nombreux surnoms est d'ailleurs le "Lys du désert".

aloe_vera_gel

La feuille fraîche de l'Aloe vera contient essentiellement :

o Des dérivés anthracéniques (spécifiques de la sève), barbaloïne (nom maintenant adopté par la plupart des Pharmacopées en remplacement d'aloïne), aloe-émodol ou aloe-émodine, isobarbaloïne, aloïnosides et hydroxy-aloïnes.

o Des mono et polysaccharides : cellulose, glucose, mannose, aldonentose et L-rhamnose.
o Des acides aminés : acide glutamique, acide aspartique, alanine, arginine, cystine, glycine ou glycocolle, histidine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, proline, sérine, thréonine, tyrosine et valine. Il est important de noter que cette longue liste d'aminoacides comporte 7 des 8 acides aminés indispensables à la vie que notre organisme ne peut pas synthétiser et qu'il lui faut donc trouver journellement dans l'alimentation. Cette richesse en acides aminés essentiels confère à l'AIoe vera un atout diététique, entre autres, dont l'intérêt est tout à fait évident.

o Des éléments minéraux calcium, chlore, cuivre, chrome, fer, lithium, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium, zinc, pour ne citer que les plus importants. Eléments qui jouent tous, même à doses infinitésimales (oligo-éléments), un rôle capital au niveau de nombreuses réactions biochimiques qui régissent le métabolisme cellulaire en général.

o Des vitamines A - B1 ou thiamine - B2 ou riboflavine - B3 ou vitamine PP ou nicotinamide - B6 ou pyridoxine - B9 ou acide folique - B 12 ou cyanocobolamine - C ou acide ascorbique et E ou tocophérol. Il est utile de rappeler le rôle important joué par ces vitamines dans le développement harmonieux et le maintien en bon équilibre de l'organisme humain dans son ensemble.

o Des enzymes (ou diastases) : amylase, catalase, cellulase, lipase, oxydase et phosphatases, qui ont des rôles spécifiques de catalyseurs dans de nombreuses réactions chimiques organiques essentielles.

o D'autres constituants non négligeables : aloésine, aloénine, acide cinnamique, acide chrysophanique, résistanol (dérivé alcoolique de l'acide cinnamique), lignine, saponines, choline (dont l'action participe à la régulation du taux de cholestérol dans le sang, au bon fonctionnement du foie et aux processus de mémorisation), huiles volatiles, etc.

Comme pour de nombreuses autres plantes médicinales, la feuille de l'Aloe vera comporte une multitude de principes actifs et de composants (plus de 150) associés de façon très complexe, dont la reconstitution est absolument impossible à réaliser en laboratoire.

Cette richesse de composition est certainement à l'origine des multiples vertus ancestrales de l'Aloe vera, sans que l'on puisse toujours attribuer telle ou telle action à tel ou tel composant (en dehors de la barbaloïne et autres dérivés anthracéniques de la sève dont on sait qu'ils sont à l'origine des propriétés digestives). Il est d'ailleurs vraisemblable que beaucoup de ses propriétés sont le fait d'une action synergique de plusieurs d'entre eux - peut-être même, pour certaines, de la totalité - selon un dosage privilégié parfaitement équilibré. Les études qui se poursuivent toujours intensément dans ce domaine permettront sans doute de répondre plus précisément, un jour prochain, à toutes ces questions en suspens. Toutefois, dans l'attente d'avoir la satisfaction intellectuelle de pouvoir apporter de telles réponses, et compte-tenu de sa non-toxicité, rien n'empêche de profiter dès maintenant des salutaires propriétés de cette "plante médecin".

Culture et récolte

Il peut s'agir, soit de la culture de l'Aloe vera chez soi en pot dans votre appartement ou en pleine terre dans votre jardin, pour vos besoins personnels ; soit de la culture de plantes par dizaines ou centaines de milliers, destinées aux usines de transformation et de commercialisation industrielles.

1) Culture et récolte individuelle

Il suffit de vous procurer un plant d'Aloe vera (en l'achetant, ou en demandant un rejet à quelqu'un qui en possède déjà un) et de le mettre dans un pot de taille adaptée que vous pourrez sortir à la belle saison mais que vous devrez rentrer impérativement à l'automne si vous habitez une région froide avec des possibilités de gel ; ou bien en pleine terre dans votre jardin si le climat y est doux toute l'année.
Pour ce qui est de la culture en pot, il est conseillé de changer la taille de celui-ci chaque année en suivant le rythme de croissance jusqu'à la taille adulte, en ajoutant éventuellement, à chaque fois, un peu de fertilisant.

La fréquence d'arrosage est très variable suivant la saison, la température ambiante, l'exposition, la nature de la terre, etc. Il m'est donc difficile de vous donner des règles précises. Le principe de base consiste a maintenir la terre légèrement humide en arrosant si besoin est, ce qui selon les conditions peut aller de une à deux fois par semaine, en gardant toujours à l'esprit que l'Aloe vera n'a pas un grand besoin d'eau. Résistez donc à l'envie de l'arroser trop souvent, même si la terre vous paraît un peu sèche en surface.

Si vous le placez dans votre jardin, choisissez un coin très ensoleillé, et arrosez-le de préférence le matin de bonne heure à l'occasion de belles journées, seulement pour maintenir, là encore, la terre légèrement humide.

L'Aloe vera est une plante très résistante et facile d'entretien, vous n'aurez donc aucun mal à en faire pousser si vous désirez avoir chez vous un "Docteur vert" toujours présent et disponible pour le traitement efficace de nombreux premiers soins. D'ailleurs, si cette culture vous intéresse, je vous recommande d'acquérir et de lire attentivement l'excellent ouvrage Le Docteur vert ou Docteur Aloès (LMV Editions - Paris - 1996), où son auteur, Robert Dehin, y consacre un chapitre entier fort détaillé et très complet. Vous y trouverez absolument tout ce qu'il vous faut savoir en ce domaine. 

La récolte individuelle est extrêmement simple. Il vous suffit de couper une belle feuille extérieure dont vous sectionnerez les extrémités supérieure et inférieure, ainsi que les deux côtés, avant d'enlever délicatement, avec un grand couteau, la cuticule et le derme contenant la sève rougeâtre, pour ne garder que le magnifique "filet" transparent de la pulpe que vous utiliserez alors, immédiatement, pour l'usage recherché.

Quelles sont les vertus de l'Aloe vera?

A la lumière des innombrables observations empiriques accumulées au fil du temps et des centaines de travaux scientifiques rigoureux (analytiques, pharmacologiques, cliniques, etc.) réalisés au cours des trente dernières années, il est désormais bien établi que l'Aloe vera possède de nombreuses propriétés fort utiles à la santé.

Je ne citerai ici que celles qui sont parfaitement confirmées à ce jour, laissant délibérément de côté toutes celles qui demandent des études complémentaires pour être validées sur le plan médical, ce à quoi s'emploient activement de nombreux chercheurs. Et puis, pour que les choses soient bien claires, je distinguerai les propriétés liées à la sève (ou suc) de celles liées à la pulpe (ou gel) qui sont totalement différentes.
1) La sève de l'Aloe vera possède exclusivement des propriétés:

- Digestives (en rapport avec les dérivés anthracéniques qu'elle contient) au niveau des trois étages majeurs qui président à une bonne digestion, à savoir:
o Stomachique, c'est-à-dire qui favorise et facilite la fonction gastrique.
o Cholagogue, c'est-à-dire qui facilite l'évacuation de la bile des voies biliaires extra-hépatique et surtout de la vésicule.
o Laxative, c'est-à-dire qui facilite l'évacuation des selles.

A signaler également, pour mémoire car peu de praticiens y ont recours aujourd'hui, que la sève d'Aloe vera, du fait de sa saveur amère très désagréable, peut être utilisée en badigeonnage sur les doigts des enfants "suceurs" comme remède de dissuasion afin d'éviter certaines malformations dentaires ou (et) maxillaires qui surviennent souvent dans de tels cas.
2) La pulpe de l'Aloe vera possède de très nombreuses propriétés qui peuvent être classées de la façon suivante:

o Dermatologiques, du fait de ses actions : hémostatique, anesthésique, bactéricide, cicatrisante et anti-inflammatoire (liées à nombre de ses composants agissant vraisemblablement en parfaite synergie) qui sont toutes fondamentales pour obtenir rapidement la guérison d'une grande part de la pathologie cutanée traumatique (blessures, brûlures, irritations, etc.), ou non traumatique (les dermatoses en général).

o Nutritionnelles, dans le cadre de la complémentarisation alimentaire. La pulpe de l'Aloe vera apporte un appoint en éléments vitaux (acides aminés, minéraux et oligo-éléments, vitamines, etc.) quantitativement peu important mais qualitativement d'une très grande richesse. Cette richesse qualitative débouche sur une bonne ré équilibration organique et augmente la résistance du terrain biologique, lui permettant ainsi de mieux résister aux agressions de toutes sortes (microbiennes, stress, etc.) dont il est en permanence l'objet.


o Cosmétologiques, du fait de ses extraordinaires actions cutanées ré équilibration du pH curané, desquamation des cellules mortes de l'épiderme, hydratation et nourrissement de la peau en profondeur, stimulation de la multiplication cellulaire des fibroblastes du derme qui font de la pulpe de l'Aloe vera un véritable "régénérant" cutané. Actions auxquelles s'ajoutent encore ses propriétés : astringentes, adoucissantes et protectrices, qui en font l'un des plus remarquables produits naturels de beauté que l'on puisse trouver.

o Digestives, notamment une bien meilleure digestion des aliments (grâce aux nombreuses enzymes qu'elle contient) avec diminution des putréfactions intestinales, ainsi qu'une légère action apéritive et une action tonifiante sur les intestins susceptible de régulariser un transit intestinal ralenti, mais sans action laxative proprement dite.

D'autres propriétés très importantes (anti-ulcéreuse gastrique, anti-diabétique, etc.), en voie d'être reconnues, viendront certainement enrichir cette liste dans un proche avenir, et je ne manquerai pas de vous en faire part au fil des prochaines éditions de cet opuscule. Mais d'ores et déjà, il s'avère que l'Aloe vera est une plante qui possède de nombreuses et salutaires propriétés dont il ne tient qu'à vous de pleinement profiter pour une bonne ou meilleure santé.

Quelles sont les utilisations de L'Aloe vera?

Les utilisations de l'Aloe vera étant fort nombreuses, je les ai classées, pour une plus grande clarté, en quatre sous-chapitres consacrés respectivement à chacun de ses principaux domaines d'activité, à savoir : médical, alimentaire, cosmétologique et vétérinaire.

L'Aloe vera pour guerrir

Avant toutes choses, je tiens à préciser que si toutes les indications énumérées ici sont bien réelles, cela ne signifie nullement, bien entendu, que l'Aloe vera est à lui seul toujours capable de résoudre totalement le trouble pathologique concerné, et de rétablir complètement ou définitivement l'état de bonne santé.

Cette réserve étant faite, l'Aloe vera n'en reste pas moins une plante susceptible de nous aider sur le plan thérapeutique dans de très nombreux cas, toujours un peu, souvent beaucoup, et comme l'exagération nuit toujours à la cause d'un produit de qualité, j'ai gardé la tête froide en éliminant diverses indications, avancées par certains auteurs, qui ne m'ont pas paru présenter encore suffisamment de garanties scientifiques expérimentales ou de régulière efficacité empirique.
De plus, et pour que les choses ne prêtent à aucune confusion, j'ai indiqué en caractères gras les indications majeures où l'Aloe vera utilisé seul, ou presque, donne en règle générale d'excellents résultats, et en caractères italiques les indications essentielles où il donne souvent de bons effets, soit seul, soit en complément thérapeutique.

Ce préalable étant bien établi, voyons ensemble les meilleures indications de l'Aloe vera pour bien et mieux se porter, en séparant, là encore, les indications de la sève et de la pulpe.

1) Indications des produits à base de sève d'Aloe vera

a) En thérapeutique allopathique (par voie buccale) :
- Insuffisance digestive gastrique.
- Insuffisance biliaire et troubles de l'évacuation vésiculaire.
- Constipation fonctionnelle chronique.

Il existe encore en pharmacie quelques rares spécialités (où l'Aloe d'ailleurs le plus souvent associé à d'autres plantes d'action complémentaire). Ces spécialités ne sont pratiquement plus prescrites aujourd'hui, le corps médical donnant la préférence à des laxatifs naturels plus doux et sans contre-indication.

b) En thérapeutique homéopathique (par voie sublinguale):
- Syndromes diarrhéiques et dysentériques.
- Hémorroïdes.
Les homéopathes utilisent des granules ou solutions buvables contenant des extraits de sève dilués et "dynamisés" d'Aloe vera, le plus souvent associés à d'autres substances choisies en fonction du "terrain" de chaque patient

2) Indications de la pulpe fraîche d'Aloe vera ou des produits qui en contiennent en proportion importante

a) Indications générales (par voie buccale) :

- Etats de fatigue.
- Etats carentiels.
- Terrains déficients
.

b) Indications particulières (par voie buccale ou locale) :

o Sphère cardio-vasculaire (par voie buccale) : Hypercholestérolémie et artériosclérose avec ses conséquences cardio-cérébrales.

o Sphère digestive (par voie buccale) : Ballonnements et flatulences - Mauvaise haleine d'origine digestive - Irritation colique -Constipation fonctionnelle
.

o Sphère ostéo-ligamentaire (par voie locale externe) : Foulures -Entorses - Tendinites (en association, le plus souvent, avec l'application simultanée de glace ou d'aimants).

o Sphère dermatologique (par voie locale externe) qui constitue le champ d'action privilégié de la pulpe d'Aloe vera :
- Brûlures à tous les degrés (dont les coups de soleil qui sont des brûlures au 1" degré) et quelles qu'en soient les causes : feu, liquides bouillants, électricité, rayons X, etc.
- Engelures, gerçures et crevasses.
- Ampoules, rougeurs (érythèmes) et irritations cutanées en général, notamment l'érythème fessier du nourrisson.
- Ecorchures, coupures et blessures dans leur ensemble, ainsi que les contusions.
- Ulcères variqueux et ulcérations en général, ainsi que toutes les cicatrisations lentes et difficiles.
- Vergetures (préventivement et curativement).
- Piqûres d'insectes et prurits de localisations diverses (y compris le prurit anal et le prurit vulvaire chez la femme).
- Psoriasis, lupus érythémateux et certaines formes d'eczéma.
- Herpès buccal et génital.
- Séborrhée du cuir chevelu, états pelliculaires et chute anormale des cheveux.
- Vieillissement prématuré de la peau (préventivement et curativement).

o Sphère ophtalmologique (par voie locale externe): Fatigue oculaire-Orgelet - Conjonctivite - Cataracte
.

o Sphère stomatologique (par voie locale interne ):
- Inflammations des gencives (gingivites), de la langue (glossites) et de la muqueuse buccale (stomatites).
- Suites opératoires d'extraction dentaire ou parodontales et hygiène bucco-dentaire habituelle.

o Sphère endocrinienne (par voie buccale) : Suite à une expérimentation sur 5 000 patients ayant duré cinq ans, la pulpe fraîche d'Aloe vera incorporée à l'alimentation semble apporter une nette amélioration du diabète gras. Cette importante étude demande toutefois à être confirmée par d'autres travaux. Comme je vous le disais précédemment, je vous tiendrai au courant dans une prochaine édition.

Il existe un grand nombre de spécialités correspondant à chacune de ces indications que vous trouverez dans les parapharmacies, les magasins de diététique et produits naturels, ou encore auprès de vendeurs indépendants qui travaillent pour des sociétés spécialisées dans la vente de produits à base de pulpe d'Aloe vera). Chacune de ces spécialités est accompagnée de conseils d'utilisation qu'il vous suffit de suivre pour en obtenir les meilleurs résultats.

Tout le monde peut-il utiliser l'Aloe vera ?

Ici encore, il y a lieu de distinguer l'utilisation des produits à base de sève de celle des produits à base de pulpe fraîche.

1) Les spécialités pharmaceutiques allopathiques contenant de la sève sous forme de poudre ou d'extrait (teinture principalement) sont souvent irritantes, à la longue, pour les intestins et présentent plusieurs contre-indications impératives qu'il faut bien connaître. Ce sont : les colopathies, les diarrhées, les syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée, les varices, les hémorroïdes, le glaucome et la grossesse.

2) L'utilisation de la pulpe fraîche ou de produits en contenant sous forme stabilisée - A la lumière des travaux scientifiques publiés ces vingt dernières années, et des innombrables témoignages, dignes de foi, d'utilisateurs des quatre coins du monde accumulés jusqu'à aujourd'hui, il apparaît que la pulpe de la feuille d'Aloe vera

o est dénuée de toute toxicité et d'une totale innocuité ;
o n'a aucune incompatibilité avec d'autres thérapeutiques ;
o ne présente aucune contre-indication ;
o ne provoque aucun effet secondaire dans le cadre des modalités d'utilisation recommandées
.

Elle peut donc être utilisée à tout âge et en toutes circonstances sans la moindre arrière-pensée quelle que soit sa forme de présentation.
Une seule petite restriction qui concerne les terrains allergiques. Tout en étant rarissime, il arrive que l'application de certaines préparations à base de pulpe d'Aloe vera provoque une légère allergie cutanée : éruption, démangeaisons, etc. Il faut savoir que, le plus souvent, ce n'est pas la pulpe qui est en cause mais une substance d'accompagnement. Pour s'en assurer, il suffit de faire un test avec de la pulpe fraîche: s'il ne se passe tien, ce n'est pas elle qui est en cause et il faut essayer une autre spécialité ; si les troubles réapparaissent identiques, c'est bien elle la responsable et il est alors préférable d'éviter tout usage externe quelle que soit sa forme de présentation.

Source  : Extrait du Docteur Yves DONADIEU

Partager cet article

Repost 0
Published by Hamanour - dans SANTE au naturel
commenter cet article

commentaires

Louly cot cot cot 16/02/2011 12:32


bien charmante

Bon mercredi ! bisous * cp


Nadjibella 05/09/2009 17:57

super article

djamila78 28/08/2009 22:10

salam aleykomje t'invite a t'inscrire sur l'annuaire des blogs entre soeurs !c'est par ici: http://akhawates.canalblog.com/en esperant avoir ta contributionbarakallahou fiki et ramadhan moubarak !

jasmine 28/08/2009 18:35

tu as fait là une bonne affaire

Virginie 25/08/2009 16:38

article vraiment très intéressantJ'y ai appris beaucoup de chosesmerci de ta visite et de tes commentaires sur mon blogà bientôt

Présentation

  • : Mes 1001 bricoles
  • Mes 1001 bricoles
  • : C'est le blog d' une maman touche à tout , de la couture à la cuisine en passant par ces tatouages au hénné, ces petits bricolages en tout genre et sont régime Dukan ! il y aura forcément quelques chose qui vous intéresse !
  • Contact

Mon autre blog sur le hénné

 

bannière henné   

   

 

Je vous invite à vous incrire à ma newsletter pour être au courant de mes publications

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails

Il y a    bricoleur(s)bricoleuse(s)
actuellement sur mon blog

Hello coton

Retrouvez hamanour surHellocoton

Partenaires





damebesson-p

 

 

logo Atelier Confiture   

 


LOGO

 

 

Logo Wonderful Pistachios noir


shoppingindien